Expérience utilisateurLaure-Gabrielle Chatenet, formatrice à Communautique nous fait découvrir les enjeux professionnels de l’expérience utilisateur en 5 étapes. Elle vous propose ainsi d’explorer quelques questions fondamentales relatives à l’expérience utilisateur (UX). Ces différents points sont couverts dans le cadre de la formation UX offerte au sein du centre de compétences Communautique.

Lorsqu’il y a la volonté d’améliorer des systèmes et interfaces existants, l’évaluation ergonomique est primordiale afin de comprendre l’ensemble du processus, d’identifier les erreurs de conception et les pistes d’amélioration. Les objectifs de l’évaluation sont variés : mettre en lumière les problèmes majeurs, convaincre tous les acteurs de la nécessité de faire des itérations (ne pas toujours recommencer à zéro), tester des pistes de solutions, faire des découvertes par la recherche et l’observation et avoir des discussions stratégiques sur des orientations numériques qui n’auraient pas été abordées, ou pas en détail.

« Une modification coûte 100 fois moins cher en début de projet, avant d’avoir commencé à programmer. » — Jakob Nielsen

métdodes-quanti-de-lUX-vs.-en-UXL’évaluation soulève les problèmes tant du point de vue de l’expert que du point de vue de l’utilisateur (selon les personas définis). Pour être la plus objective possible, elle est basée sur les critères d’évaluation ergonomiques dont il existe plusieurs variantes. Les plus complets, mais les moins abordables pour le client, sont ceux de Bastien et Scapin. Ceux de Amélie Boucher en sont une version réarrangée et plus simple. Il y a également ceux de Nielsen, très connus et faciles d’utilisation.

L’évaluation permet ainsi de régler les problèmes apparents avant de passer à une phase de tests utilisateurs. Faire l’étape d’évaluation avant permettra de diminuer le nombre de tests nécessaires mais surtout de mettre l’emphase sur les vrais problèmes qui n’ont pas déjà été détectés, donnant des résultats plus complets et approfondis. « L’évaluation permet d’identifier 80% des problèmes, elle est en conséquence très importante. » insiste Laure-Gabrielle Chatenet.

Lorsque la phase d’évaluation est terminée et que les correctifs ont été faits, il est possible de passer aux tests utilisateurs. Comme le nom l’indique, il s’agit de faire tester le produit ou service par des utilisateurs. Ces tests peuvent être faits de façon qualitative (entre 8 et 15 personnes dans un environnement semi-dirigé) ou quantitative (des centaines de testeurs grâce aux tests en ligne) lorsque les livrables sont assez complets, car il n’y a plus la nécessité d’avoir de modérateur pour guider les testeurs.

RDV prochainement :
« UX – étape 5 : Quelle histoire raconter dans l’expérience utilisateur ? »

Articles précédents :

UX – étape 1 : Qu’est-ce que l’expérience utilisateur ?
UX – étape 2 : Dans quel contexte l’expérience utilisateur est-elle nécessaire ?
UX – étape 3 : Pour qui concevoir l’expérience utilisateur ?

Formations :

– Expérience utilisateur, conception et bases

– Analyser le design d’expérience : Apprendre à évaluer l’ergonomie

– Architectures du 21e siècle