Actualités

///Communautique et le projet de gouvernement en ligne

Communautique et le projet de gouvernement en ligne

Montréal, le 3 février 2004 – Le gouvernement du Québec devra considérer le milieu communautaire comme un partenaire essentiel dans la conception et le développement du projet de gouvernement en ligne. Voilà l’une des résolutions prises par les membres de Communautique au terme de l’assemblée générale de l’organisme tenue le 22 janvier dernier au 7400 boulevard St-Laurent, à Montréal.

Cette résolution fait suite à la présentation donnée par Monsieur Henri-François Gautrin, député de Verdun et responsable du dossier du gouvernement en ligne. Invité par Communautique à s’’exprimer sur le projet de gouvernement en ligne, Monsieur Gautrin a fait savoir que l’appui du milieu communautaire est primordial à la réussite de ce projet. « Vous êtes [le milieu communautaire], les partenaires des sans voix, ceux qui n’ont pas la possibilité de s’exprimer à travers les moyens électroniques. Vous êtes un partenaire important dans ce projet ».

Monsieur Gautrin, à qui incombe la responsabilité de produire un rapport sur le projet de gouvernement en ligne d’ici mars prochain, a suscité un vif intérêt chez les membres de Communautique en affirmant que l’éducation se trouve au cœur du gouvernement en ligne. Selon lui, toute la population doit y adhérer et pour ce faire, on doit pouvoir l’amener à utiliser les nouveaux modes de communication. Monsieur Gautrin va plus loin en ajoutant que de la formation devra aussi être faite auprès des fonctionnaires pour que ceux-ci adoptent une vision plus horizontale de l’information, axée d’abord vers les besoins des citoyennes et des citoyens.

La directrice générale de Communautique, Madame Monique Chartrand a également repris, au sortir de l’assemblée, l’importance d’une autre proposition votée par les membres voulant que Communautique interpelle le gouvernement du Québec pour s’assurer que les groupes communautaires, notamment ceux qui travaillent sur les enjeux citoyens des technologies de l’information et de la communication, participent à la conception des processus de consultation afin de favoriser la création et le développement d’un gouvernement en ligne participatif et inclusif.

Rappelons que selon le gouvernement du Québec, la création d’un gouvernement en ligne devrait rendre aux citoyens tous les services applicables par Internet plus efficacement et à meilleur coût. Ce gouvernement en ligne permettra aussi de consulter les citoyens, autant sur les politiques publiques que sur leur satisfaction à l’endroit des services rendus par l’État.

L’’assemblée générale de Communautique a débuté en matinée par la partie administrative qui aura permis aux membres de prendre connaissance des activités de l’année et d’approuver le Programme de travail pour l’année 2003-2004. En après-midi, les personnes présentes ont pu participer à une table ronde sous le thème « les enjeux des Sommets mondiaux sur la société de l’information à l’heure du gouvernement en ligne pour le milieu communautaire ».

En plus du député de Verdun, les personnes présentes ont eu l’occasion d’entendre Monsieur Manuel Cisneros, chargé de projet à l’Institut de coopération pour l’éducation des adultes. Monsieur Cisneros s’est exprimé sur le défi lancé à l’éducation des adultes dans le cadre du Sommet mondial sur la société de l’information, tenu à Genève en décembre 2003. Monsieur Yvon Gagnon, de l’Avenue inc. a quant à lui fait état du pouvoir local et de l’utilisation novatrice et citoyenne des TIC dans le cadre du Sommet des villes et des pouvoirs locaux auquel il a participé à Lyon en décembre dernier. Les participantes et participants ont aussi pu entendre le directeur général du Carrefour mondial de l’Internet citoyen, Monsieur Alain Ambrosi, lequel a expliqué le rôle joué par la société civile au Sommet de Genève.

2017-03-06T21:27:16+00:00