Actualités

///Formation sur le Processus de production du handicap

Formation sur le Processus de production du handicap

Communautique participait à la formation sur le Processus de production du handicap (PPH), le 28 octobre 2008 au Centre de réadaptation Lucie-Bruneau, afin de mieux comprendre ce modèle théorique et de déterminer dans quelle mesure il pourrait être applicable aux travaux de son projet de recherche IN-TECH Québec.

Dans le cadre conceptuel du PPH, la déficience est liée à la personne et le handicap est une barrière dans l’environnement; sont pris en compte des facteurs de risque et une inter-influence des facteurs personnels, des facteurs environnementaux et des habitudes de vie. Un facteur de risque y est présenté comme un élément appartenant à l’individu ou provenant de l’environnement susceptible de provoquer une maladie, un traumatisme ou toute autre atteinte à l’intégrité ou au développement de la personne. Un facteur personnel est considéré comme une caractéristique appartenant à la personne, telle que l’âge, le sexe, l’identité socioculturelle, les systèmes organiques, les aptitudes, etc. Un facteur environnemental est présenté comme une dimension sociale ou physique qui détermine l’organisation et le contexte d’une société alors qu’une habitude de vie est une activité courante ou un rôle social valorisé par la personne ou son contexte socioculturel selon ses caractéristiques personnelles.

Le Réseau international sur le processus de production du handicap(RIPPH) est un organisme québécois qui a pour mission de favoriser une réponse plus adéquate aux besoins de personnes ayant des déficiences, des incapacités et vivant des situations de handicap par le biais de la promotion, l’application et le développement du cadre conceptuel du PPH.

2017-03-06T21:26:15+00:00