La gestion de projet Agile pour les entrepreneurs, c’est utile?

/, Éducation, Formation numérique, Innovation ouverte/La gestion de projet Agile pour les entrepreneurs, c’est utile?

La gestion de projet Agile pour les entrepreneurs, c’est utile?

Formation Agile 300x201 - La gestion de projet Agile pour les entrepreneurs, c’est utile?

Les méthodes Agiles comme Scrum sont-elles applicables à un entrepreneur travaillant seul, ou dans une très petite équipe? Y a-t-il des incompatibilités avec les deux? Ou serait-ce le “mindset” parfait pour progresser rapidement vers de la valeur et livrer en beaucoup moins de temps?

Pourquoi les entrepreneurs ont-ils besoin d’un mindset Agile?

Créer une entreprise à partir d’une idée est un processus complexe et hautement risqué, qui nécessite beaucoup d’apprentissages rapides dans un contexte hyper stressant et avec des ressources limitées. Lorsque les entrepreneurs adoptent et appliquent les principes de la gestion de projet agile pour trouver leur vecteur de croissance, ceux-ci peuvent augmenter leurs chances de succès drastiquement et dé-risquer leur projet le plus rapidement possible.

Mais l’agilité n’est pas juste une méthode de gestion de projet, c’est avant tout un état d’esprit, une façon de penser. Les principes de l’agilité sont réunis dans le Agile Manifesto, dans ses 4 piliers :

• Les individus et leurs interactions plus que les processus et les outils

• Des produits opérationnels plus qu’une documentation exhaustive

• La collaboration avec les clients plus que la négociation contractuelle

• L’adaptation au changement plus que le suivi d’un plan

Dans la gestion de projets agile, nous reconnaissons la valeur des seconds éléments, mais privilégions les premiers.

Mais quelle différence avec les méthodes traditionnelles?

Dans les méthodes classiques de gestion de projet, en cascades ou waterfall, on part de l’expression détaillée des besoins pour rédiger des spécifications fonctionnelles complètes de ce que l’on croit qui apportera de la valeur, qui serviront ensuite pour le développement du produit, chaque étape étant entièrement planifiée et budgétée d’avance. Tout étant fixé dès le début du projet, il est très difficile (et plutôt négatif) de gérer un imprévu, une évolution des besoins ou un changement dans l’équipe. En voulant tout contrôler et planifier d’avance, on met en place un cadre rigide, qui ne permet pas de changer facilement de direction si le besoin s’en fait sentir. Toute modification de la planification à toutes les chances d’entraîner un dépassement des délais et du budget. De plus, la validation du produit final s’effectue à la toute fin du projet, ce qui signifie une énorme perte de temps, de budget et d’énergie si l’usager n’est pas satisfait, a besoin de plus ou a une nouvelle idée qui pourrait lui être utile. Et plus souvent qu’autrement, en entrepreneuriat… en bref, ça l’arrive tout le temps…

Le plan d’affaires, ce rite de passage cascade

En ce moment, la première chose à votre esprit devrait être : “Ah, mais c’est comme le plan d’affaires ça!”

Et bien, malheureusement, oui. L’exemple le plus flagrant de “cascade” en entrepreneuriat est le plan d’affaires détaillé, qui plus souvent qu’autrement devient désuet à la minute où on le remet à notre conseiller, financier ou directeur de comptes.

Les méthodes Agiles apportent au contraire de la flexibilité et de l’adaptabilité dans la gestion d’un projet. Il s’organise autour de cycles de développements itératifs, par cycle de courte durée (2 à 4 semaines), avec un “scope” du produit qui est restreint mais qui livrera déjà de la valeur au client. À la fin de chaque itération, les développements sont validés ou invalidés par l’usager. Si la partie du produit livrée correspond aux attentes du client, on passe à la suite avec une nouvelle itération. Si ce n’est pas le cas, on reprend les développements pour corriger ce qui ne convient pas. Le client est impliqué très activement durant tout le projet. Il valide ainsi le travail effectué au fur et à mesure, ce qui permet d’identifier plus rapidement les problèmes éventuels, et non pas seulement à la fin du projet.

Vous allez aussi mesurer vos apprentissages ainsi que valider ou invalider vos hypothèses d’affaires à la fin de chaque itération. Cette nouvelle information va vous permettre de prendre de meilleures décisions en ce qui concerne les prochains pas du développement. Et ainsi, diminuer le risque progressivement…et déjà livrer de la valeur à chaque itération!

Alors, comme entrepreneur qui cherche à gérer la croissance de votre startup, vous devez comprendre qu’en cas d’un problème complexe ou d’incertitude élevé pendant l’exécution d’un projet, vous n’avez pas besoin d’un plan ou des processus statiques, mais bien de modèles dynamiques comme ceux de l’agilité. Souvenez-vous des paroles de Steve Blank : “No Business Plan Survives First Contact With A Customer”.

Apprenez à mieux prioriser le travail de votre équipe, augmentez la qualité de votre projet et le niveau de productivité dans le travail individuel, en équipe et avec vos clients.

Vous voulez pousser plus loin votre agilité? Une certification vous intéresse? Participez à ma prochaine journée d’ateliers en gestion de projet Agile. Ce cours s’adresse aux personnes qui veulent terminer leurs projets plus rapidement avec une qualité supérieure, pour les personnes qui ont une équipe ou qui veulent avoir une équipe et accroître leur efficacité et, aussi, pour toutes les personnes qui veulent trouver un emploi en tant que Scrum Master dans une startup établie.

Inscription à la formation: « Spécial: La gestion de projet avec Scrum Agile » – le 18 octobre à PME Montréal Grand Sud Ouest. »

2018-09-04T17:28:05+00:00