Actualités

///L’appropriation des TIC dans une perspective collective

L’appropriation des TIC dans une perspective collective

30 avril 2002 – Plusieurs exemples d’utilisation des TIC par différents organismes communautaires au Québec démontrent que l’intégration des nouvelles technologies, dans un contexte social donné, peut favoriser l’épanouissement sur le plan individuel de même que d’importantes réalisations sur le plan collectif. Entre autres, des groupes œuvrant auprès des femmes, des jeunes et des personnes handicapées et de leurs familles ont développé des façons originales d’intégrer les TIC en soutien à leurs activités afin d’offrir aux populations rejointes ni plus ni moins qu’une ouverture sur le monde!

Les TIC en support à l’intervention auprès des personnes handicapées …

L’avancement des recherches sur le développement des autistes a permis ces dernières années d’identifier l’usage de l’ordinateur comme un moyen de favoriser la communication chez ces personnes aux prises avec des problèmes d’interaction sociale. Ainsi, l’acquisition de compétences simples au moyen de scénarios sociaux reproduisant des situations de la vie quotidienne peut être facilitée par le recours à des exercices de simulation assistés par ordinateur. Aussi, des logiciels de pictogrammes, comprenant des images animées, peuvent être d’un important support pour les personnes autistes dans l’expression de leurs émotions grâce à des dessins de visages représentant divers états d’âme. L’utilisation de ces logiciels comme outil d’intervention auprès des enfants autistes qui ont des difficultés à communiquer intéresse particulièrement les milieux de recherche qui en étudieront le potentiel dans le cadre d’un projet pilote auquel participera ATEDM (Autisme et troubles envahissants du développement Montréal).

… et des jeunes issus des milieux défavorisés

Les TIC ajoutent également une couleur particulière aux activités d’intervention auprès des jeunes. Des jeunes chez eux partout, un organisme favorisant l’accessibilité des TIC aux jeunes fréquentant les organismes d’intervention sociale implantés dans les HLM, leur offre la possibilité de s’exprimer dans la réalisation de divers projets par la création de réseaux d’échange avec d’autres jeunes francophones. La participation aux projets informatiques favorise l’acquisition d’une plus grande estime de soi et le sens des responsabilités. Le développement d’un site web ou encore la création d’affiches grâce à l’informatique ont amené ces jeunes à prendre plaisir au travail en équipe, à exprimer leur point de vue tout en pratiquant l’art de faire des compromis.

Sortir de l’isolement pour trouver des solutions par l’entraide

Le potentiel lié aux TIC dans une perspective internationale s’illustre de façon assez éloquente par l’expérience de la Marche mondiale des femmes en termes de mobilisation politique et d’outil de concertation. Également, l’expérience de FRONT (Femmes regroupées en options non traditionnelles) permet de voir toute la pertinence des nouvelles technologies pour créer des liens parmi les femmes, travailleuses ou étudiantes, issues des secteurs à prédominance masculine. Les nouvelles technologies leur sont utiles afin de briser l’isolement, peu importe la distance géographique, et de verbaliser les situations d’exclusion vécues quotidiennement par plusieurs d’entre elles grâce à la liste de discussion « Non-trad » et au programme de cybermentorat mis sur pied par FRONT.

Ces exemples mettent en évidence tout le potentiel des TIC pour les besoins de communication de diverses populations. Comment les TIC peuvent-elles contribuer à l’épanouissement d’autres catégories de gens? Quelles perspectives ouvrent-elles pour l’action auprès des nouveaux arrivants, des personnes âgées, des personnes itinérantes, etc.? Venez mettre votre expérience à contribution et soumettre d’autres questions à discussion! Un rendez-vous à ne pas manquer à Montréal, le 6 juin prochain.

2017-03-06T21:27:35+00:00