Actualités

Communautique au Maison Mix de Rennes

Dans le cadre d’un échange avec l’Association BUG, le LabFab de Rennes et échoFab; le projet « Coopération Franco-Québécoise en Fab Lab (CFQFL) » soutenu par le Fonds franco-québécois pour la coopération décentralisée (FFQCD) du ministère des Relations internationales et de la Francophonie, Communautique a participé à Maison Mix qui s’est déroulé à Rennes du 28 au 30 avril 2016.

Si Muséomix est déjà entré dans les usages en France et au Québec, Maison Mix a été initiée à Rennes en 2015, accueillant le premier sprint de prototypage français autour de la maison connectée. Près de 70 personnes ont participé à l’édition 2015 et 148 à celle de cette année. Le premier Maison Mix québécois se déroulera à Montréal en amont des OpenLivingLab Days 2016, du 23 au 16 août, et du Age3.0 – la 1ère Foire du vieillissement créatif, en parallèle, le 25 août

Maison Mix est dans le même esprit que Muséomix, mais sur le thème de la maison. Il s’agit d’un hackaton qui se déroule avec la participation des développeurs, programmeurs, designers, dessinateurs et usagers qui sont invités à des séances de créativité et de prototypage rapide pendant trois jours intenses de collaboration.

Organisé à Rennes par l’Association Bug avec la collaboration d’Orange Labs, Maison Mix 2016 a suscité beaucoup d’enthousiasme tant chez les participants que chez les nombreux partenaires de l’événement dont la Ville de Rennes et le Département d’Ille et Vilaine.

L’invitation de cette année de prototyper des objets de la maison connectée de demain pour mieux vieillir chez-soi est un thème rassembleur. Selon l’INSEE, en 2030, il y  aura 21 millions d’adultes de plus de 60 ans en France, il n’est donc pas étonnant que ce marathon créatif pour trouver des solutions en réfléchissant à de nouveaux outils, objets et services dans la maison connectée ait fait l’unanmité.

Pendant ces trois jours, la ville de Rennes a mis à la disposition des participants, de beaux espaces lumineux à la Maison des Associations, située juste à côté des Champs libres et de l’Espace des sciences. Un groupe d’experts et de personnes-ressources qualifiées et ingénieuses étaient au service des équipes pour les soutenir dans la réalisation de leur prototype.

Organisé de main de maîtres par Bug, avec la collaboration d’Orange Labs, les équipes ont été mises dans les meilleures conditions pour faire émerger des idées originales et des prototypes innovants.

Six équipes d’une dizaine de personnes ont imaginé comment des objets connectés ou des services pourraient aider les seniors à mieux vieillir à domicile.

Parmi les fragilités de l’avancée en âge, la sociologue des usages d’Orange, Céline Mounier est venue présenter aux participants les résultats d’un rapport expliquant que : « Les fragilités individuelles sont directement corrélées à la faiblesse du lien social dans les collectifs. La notion de fragilité est étudiée dans différentes disciplines, et, partout, exprime l’idée d’un risque de rupture face à des perturbations. Plus précisément, rupture de la participation active, autonome et citoyenne à la vie sociale. Parmi les éléments perturbateurs, on retrouve la maladie chronique, la pauvreté, l’isolement, l’injustice et les troubles psychologiques. »

Il est pertinent d’inviter seniors et familles à co-designer avec des développeurs, des makers, des ingénieurs et des bricoleurs, le futur de l’habitat en imaginant de nouveaux outils et produits pour leur faciliter la vie dans les maisons connectées.

Entre la Smart pantoufle, Osez rêver, Talents croisés, le Jardin Huguette, la boîte aux lettres connectée et la Voisy Box, les bonnes idées sont nombreuses. Tous les projets sont intéressants, ils créent du lien social et améliorent la qualité de vie des aînés. La prochaine étape ? Peut-être concrétiser certains de ces projets, la French Tech saura soutenir les entrepreneurs en herbe.

Vu le succès remporté par l’édition rennaise et l’étroite partenariat entre l’Association Bug/le LabFab de Rennes et Communautique/échofab, Communautique lancera le premier Maison Mix au Québec.

Pour revivre l’événement :

Communautique était représenté par Phonesavanh Thongsouksanoumane, d’Agoralab, en résidence à échoFab et Sylvie Gendreau, des Cahiers de l’imaginaire, qui a tenu un blogue en vue de la préparation du premier Maison Mix montréalais.
Pour consulter le blogue : http://www.cahiersdelimaginaire.com/maison-mix/

2017-03-06T21:37:19+00:00