Actualités

///Nouvelles de l’IJ-PAC

Nouvelles de l’IJ-PAC

À l’initiative de Télécommunautés Canada  dont Communautique est membre, une campagne courriel  pour la poursuite du Programme d’accès communautaire (PAC) et de l’Initiative jeunesse du Programme d’accès communautaire (IJ-PAC) a été lancée en septembre dernier tant au Québec que dans l’ensemble du Canada. À cet effet, des lettres ont été envoyées au Ministre de l’Industrie, Monsieur Maxime Bernier afin de souligner l’importance d’assurer un financement récurent de ces initiatives d’accès à l’Internet pour la population.

Deux mois plus tard, même si les résultats espérés se font toujours attendre, plus de 150 lettres ont été déposées au bureau de M. Bernier. Par ailleurs, des députés de l’Assemblée nationale et de la Chambre des communes, mis au fait des coupures anticipées pour le PAC et l’IJ-PAC, ont promis de soulever la question en chambre.

En réponse à cette campagne courriel, Industrie Canada nous dit que le PAC est actuellement en cours d’évaluation et que toutes les options demeurent ouvertes. Des fonds transitoires ont été débloqués pour aider les partenaires du réseau PAC à poursuivre leurs activités jusqu’au 31 mars 2007. On demeure toutefois silencieux sur le sort qui sera réservé à l’IJ-PAC.

Chez Communautique, de 106 animateurs au début de juin dernier, l’Initiative jeunesse du Programme d’accès communautaire compte maintenant une vingtaine d’animateurs et animatrices à l’échelle de la province. Comme on si attendait un peu, nous n’avons pas obtenu de financement additionnel nous permettant de poursuivre les services dans les CACI (Centre d’accès communautaire à Internet) au-delà du 28 février 2007, date de fin du projet.

Pourtant, la demande est bel et bien là : près de 9500 ateliers de formation gratuite ont été donnés par les animateurs et animatrices de l’IJ-PAC entre juin et octobre 2006! Les CACI nous ont fait part de leur désarrois devant le départ des animateurs – une première vague de départ à la fin du mois de septembre et une seconde plus importante encore à la fin du mois d’octobre. Conséquence : la plupart des CACI ont cessé leurs activités de formation gratuite faute de personne ressource pour s’en occuper.

Autre conséquence, les CACI où il y a toujours des animateurs et des animatrices débordent. En outre, le CACI de Communautique de huit postes informatiques reçoit chaque jour 16 personnes qui désirent s’initier à la micro-informatique et à l’Internet.

2017-03-06T21:26:41+00:00