Description du projet

Contexte

Communautique, en collaboration avec le Carrefour d’éducation populaire de Pointe-Saint-Charles, le Centre de Lecture et d’Écriture de Montréal et l’Union culturelle des Franco-Ontariennes réalisera au cours des prochaines semaines, le développement et l’expérimentation d’un programme de formation des adultes visant l’appropriation de la société de l’information à travers la compréhension de la réalité de nos informations personnelles.

Objectifs

Ce contenu de formation veut permettre aux citoyens d’une société informatisée, y compris ceux ayant une faible littératie, de développer une meilleure maîtrise de leur vie personnelle, professionnelle et sociale grâce à une meilleure compréhension des informations aujourd’hui à la base des communications, interactions et décisions affectant la vie des individus, des groupes et des sociétés. Cette éducation s’effectuera à partir de la réalité quotidienne et familière des informations qui décrivent les citoyens eux-mêmes, produites par eux ou des tiers, qui servent à prendre des décisions les concernant.

Le projet prévoit la tenue de trois ateliers expérimentaux de formation destinée à des adultes maîtrisant différents niveaux de littératie et de familiarité avec l’informatique. Une journée d’échanges entre des apprenants adultes, des intervenants en éducation des adultes et des chercheurs servira à assurer la pertinence des contenus expérimentés et leur transférabilité ainsi qu’à promouvoir leur utilisation. Les résultats du projet comprendront un devis pédagogique et un cahier de formation qui seront publiés en collaboration avec les partenaires.

Ces contenus permettront à tous les organismes intéressés de concevoir des activités de sensibilisation et de formation de base destinées aux adultes en milieux scolaire, communautaire ou de travail ainsi que dans les médias, que ce soit dans le cadre d’activités spécifiques sur ce sujet ou dans le contexte d’autres formations ou activités de vulgarisation sur des sujets connexes.

Le projet reçoit le soutien du Conseil canadien sur l’apprentissage dans le cadre d’un Projet d’échange de connaissances.