Description du projet

Contexte

Le projet ID.web provient du constat de l’utilisation accrue par les apprenants, dans le processus de développement des compétences de base en TIC, de différents services nécessitant la création d’une identité numérique. Les statistiques le confirment, on observe au Québec une véritable explosion de l’utilisation des sites de socialisation en ligne basés sur l’identité «réelle»1. Ce développement du web «identitaire» entraîne des conséquences positives et négatives dans les différentes dimensions de la vie quotidienne2.

Objectifs

Un des effets majeurs concerne l’employabilité3, une identité numérique mal gérée peut mener à exposer publiquement certaines informations, photos ou opinions relevant de la sphère privée. La recherche d’un emploi peut ainsi en être affectée puisque certains employeurs effectuent déjà des recherches par Internet concernant leurs futurs employés4. Néanmoins, les personnes ayant une maîtrise de leur identité en ligne pourraient être nettement favorisées par la même situation.

La dimension sécuritaire de l’identité numérique occupe souvent une part dominante des interventions. Le gouvernement du Québec, par exemple, a récemment mis en ligne un portail d’information et de sensibilisation à ce sujet.

Il s’agit toutefois d’une question complexe, puisque le concept d’identité lui-même est transformé par sa «numérisation». On observe une mutation des frontières entre la vie privée, professionnelle et publique. Il est donc nécessaire d’avoir une approche multidimensionnelle ancrée dans les besoins concrets des apprenants.

Les centres d’accès communautaires à Internet, qui permettent de rejoindre des milliers d’apprenants chaque année dans des centaines de communautés, sont en ce sens un espace propice pour développer et expérimenter des contenus permettant de répondre à ce besoin. Le projet ID.web va permettre de développer des contenus de formation afin d’animer des activités permettant aux apprenants de développer la maîtrise de leur identité en ligne.

Ce projet a reçu l’appui du Programme d’action communautaire sur le terrain de l’éducation (PACTE), ministère de l’Éducation, du Loisir et du Sport.

Pour plus de détails concernant l’identité numérique, une documentation a été produite et peut être consultée en cliqant ici.

  1. Carine Salvi, Branchez-vous Techno, Sondate EXCLUSIF : un Québécois sur 4 est inscrit à Facebook 10 mars 2008
  2. Selon un sondage harris/decima un Canadien sur quatre considère que Facebook a un impact négatif.
  3. Christophe Deschamps, ZDNet.fr, L’indispensable gestion de la réputation numérique, 6 février 2006
  4. Alan Finder, The New York Times, For Some, Online Persona Undermines a Résumé, 11 juin 2006

En savoir plus

Téléchargements