Description du projet

Contexte

Dans la poursuite des rencontres de mai 2001 qui ont fait ressortir très fortement le souhait de voir l’élaboration d’une plateforme qui présenterait les enjeux reliés au développement de l’Internet à des fins sociales et le rôle clé des organismes communautaires, Communautique réalise en 2002 une démarche qui mènera à l’adoption d’un projet de plateforme québécoise de l’Internet citoyen en octobre 2002.

Communautique propose un avant projet de plateforme québécoise de l’Internet citoyen. Un projet qui se veut dans la foulée d’un vaste mouvement qui mobilise la société civile dans diverses régions du monde. Un mouvement qui oeuvre à ce que les technologies de l’information et de la communication (TIC) soient mises à contribution pour bâtir une société marquée par la participation, la diversité, la solidarité et l’innovation sociale.

Le monde communautaire et Internet : Un monde d’innovations

Le projet de plateforme est accompagné des résultats d’une recherche menée par Communautique afin de répondre à la volonté de promouvoir l’originalité, la créativité, l’ampleur et la qualité des réalisations des groupes au Québec. Réalisations qui sont souvent les résultats de projets et de collaborations entre organisations d’une même région, de tout le Québec ou encore, de divers pays. Branchés sur leur milieu, sur les besoins des gens les plus marginalisés, moins nantis et sur l’expérience acquise en éducation populaire et en action communautaire, les groupes ont trouvé mille et une façons d’intégrer les TIC comme un atout de plus à leurs pratiques. Ces expériences recueillies ont été rassemblées dans un recueil de récits qui sera, au fil des rencontres, enrichi des nouvelles expériences à partager.

En route vers une plateforme de l’Internet citoyen

En parallèle, le projet de plateforme met d’abord en relief les inégalités bien réelles qui persistent aux Québec entre riches et pauvres, entre jeunes et plus âgés, entre hommes et femmes, quant à l’accès aux TIC. Inégalités aussi, creusées par des politiques gouvernementales trop souvent guidées par des visées d’abord économiques et de compétitivité à l’échelle internationale sans qu’il y ait de vision sociale globale.

Un tel contexte se traduit en action communautaire et en économie sociale par de multiples obstacles à lever afin de maintenir la capacité d’innover et d’intégrer ces nouveaux modes de communication, d’information, d’échange, d’éducation. Aussi, le projet de plateforme identifie les enjeux liés au développement de l’Internet citoyen et propose des moyens de mettre en place les conditions qui lui sont nécessaires. Ce projet souhaite faire progresser la reconnaissance des efforts déployés à travers le Québec afin de développer un Internet qui contribuera à renforcer l’exercice de la citoyenneté, qui participera à la lutte contre la pauvreté et l’exclusion.

Des expériences à partager et diffuser, Un projet de plateforme à discuter

Pour cela, ce projet de plateforme sera diffusé le plus largement possible et soumis à la discussion lors de deux rencontres: le 14 mai à Québec et le 6 juin à Montréal. Une présentation d’expériences tirées des récits recueillis amorcera la rencontre de Québec. Le recueil de récits sera lancé à Montréal, le 6 juin en avant-midi, dans le cadre d’une rencontre où se tiendront des ateliers afin d’échanger sur les expériences relatées. Nous vous invitons à participer aux discussions, à enrichir le projet de plateforme qui, fort de ces appuis et de ces contributions, servira de levier à la reconnaissance de l’Internet citoyen au Québec et des acteurs de son développement.

Pour en savoir plus :

Plateforme Québécoise de l’Internet Citoyen

Une plateforme Québécoise de l’Internet Citoyen : une idée qui a fait du chemin !

Vers une plateforme de l’Internet Citoyen

Récits d’expérience : plateforme Québécoise de l’Internet Citoyen

Rapport synthèse, deuxième tournée de la plateforme Québécoise