Actualités

Réflexions à l’aube de l’ère des robots

Les avancés techniques et l’avènement des robots soulèvent la grande question de leur place dans la société, ainsi que les enjeux liés aux droits et de l’éthique de l’intelligence artificielle.

Montréal, le 12 janvier 2016, la réflexion sur les robots dans la perspective des droits et de l’éthique a fait sujet de conférence organisée par Communautique en collaboration avec l’École de l’innovation citoyenne de l’ÉTS et Les Cahiers de l’imaginaire qui s’est tenue le 14 décembre 2015 au Hub de créativité situé au Carrefour d’innovation INGO (ÉTS).

Bien qu’il soit encore très tôt de considérer les robots comme des sujets de droit, il est essentiel de surveiller leur prise d’autonomie et l’émergence des techniques favorisant la prise de décision par des robots. Ces changements affectent les pratiques d’usage et la perception que les humains ont des robots. Ils cessent d’être de simples exécutants pour devenir de véritables partenaires intelligents.

L’interaction avec les robots conduit les humains à partager les données à caractère personnel les concernant. Ayant le pouvoir de gérer ces informations, qu’est-ce que l’intelligence artificielle en fera? Sera-t-elle toujours au service de l’humain? Les risques de la programmation malveillante sont inquiétants. La violation numérique constitue une atteinte au respect de la vie privée. Selon Élisabeth Lehagre, juriste-avocate, spécialisée en droit des nouvelles technologies, le cadre légal ne serait pas toujours suffisant pour assurer la protection de la sphère privée.

Dans cette optique, la solution est de créer des algorithmes éthiques. Cette idée fait partie de la stratégie La protection intégrée de la vie privée (PIVP) développée durant les années 1990 par la Commissaire à l’information et à la protection de la vie privée de l’Ontario (Canada) Ann Cavoukian. Selon les principes fondamentaux de la PIVP, il est crucial de « prendre des mesures proactives et non réactives, des mesures préventives et non correctives et d’intégrer la protection de la vie privée dans la conception des systèmes et des pratiques.» [https://www.ipc.on.ca/images/resources/7foundationalprinciples.pdf]

Communautique s’inspire de ces principes et invite le public à agir de façon proactive en poursuivant la réflexion sur l’avenir avec les robots. Une invitation à suivre au cours des prochains jours afin de participer à des ateliers de création collective de contes, en collaboration avec Sylvie Gendreau, fondatrice des Cahiers de l’imaginaire, qui seront offerts à échoFab, son laboratoire de fabrication numérique. Ces histoires de robots alimenteront entre autres la Nuit des robots lors des activités de la Nuit blanche, le 27 février prochain.

Références d’intérêt :

Allain et Jérémie Bensoussan, Droit des robots, Lacrier 2015

Droit des robots

À télécharger :

Droit[s] et éthique[s] des robots

Source :

Anna Rozanova, agente de communication

anna.rozanova@communautique.qc.ca

2017-03-06T21:37:27+00:00