Description du projet

Contexte

L’inclusion numérique telle qu’expérimentée par les citoyens handicapés au Québec (INTECH Québec)

En choisissant d’interroger l’inclusion numérique comme projet sociétal, Communautique a initié le projet de recherche INTECH Québec avec pour objectif de rendre compte des réalités de l’expérience des technologies de l’information et de la communication (TIC) par les personnes handicapées au Québec. Mais, la tâche est ardue. D’une part, le handicap et l’environnement numérique sont souvent associés à des approches technicistes et stigmatisantes. D’autre part, l’absence de données et d’enquêtes sur le sujet donne à composer avec un vaste terrain de recherche à défricher. L’interrogation est pourtant simple : le pourcentage d’adultes handicapés au Québec s’élève à 11,9% selon une enquête sur la participation et les limitation d’activité (EPLA). On se pose donc la question : comment s’effectue l’inclusion numérique d’une part si importante de la population?

Objectifs

Aujourd’hui, l’inclusion numérique et l’inclusion sociale sont deux ambitions sociétales qui se jouent en parallèle. L’ère numérique est désormais à l’épreuve de nos pratiques quotidiennes et touche chacun d’entre nous. Si l’on peut mesurer l’ampleur du phénomène, il faut cependant accepter l’idée que l’on ignore le fonctionnement et l’appropriation réelle de ces technologies par les personnes handicapées. Ce constat alimente des débats et délimite une zone d’ombre sur les mythes et les réalités du clivage social dans l’appropriation des TIC. La formidable spirale de l’information et de la technologie de l’ère numérique qui devait permettre, par bienfaits collatéraux, l’inclusion sociale tant annoncée et vantée, laisse encore bon nombre de personnes vulnérables dans l’exclusion.

Le travail de recherche met l’accent sur des aspects sous-exploités des travaux effectués sur la «fracture numérique» et insiste particulièrement sur l’obligation de se dégager d’un héritage culturel propice au technocentrisme. De cette manière, l’équipe cite la nécessité de construire une approche humaine et sociétale capable de rapporter ces diversités «positives» en choisissant d’éviter de s’enfermer dans le paradigme des «difficultés» et des «obstacles». Il s’agit, en effet, d’envisager l’inclusion numérique «telle qu’expérimentée».

Le rapport de recherche est disponible en ligne.

« Raconter l’expérience et comprendre les pratiques : l’inclusion numérique des personnes handicapées au Québec » de Dominic Dagenais, Karine Poirier et Sylvain Quidot est mis à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Attribution – Pas d’utilisation commerciale – Pas de modification 3.0 non transposé

Nous souhaitons souligner la précieuse collabration des participants rencontrés sans qui ce projet n’aurait pu être réalisé.

Le projet de recherche INTECH Québec est financé par le Programme de subventions à l’expérimentation de l’Office des personnes handicapées du Québec (OPHQ) et bénéficie d’un soutien financier de la Société de l’assurance automobile du Québec (SAAQ)

OPHQ%20logo INTECH Québec

OPHQ%20logo INTECH Québec